[Test DVD] Les garçons de la bande

Carlotta édite l’un des premiers films de William Friedkin,Cinetrafic m’a expédié le dvd du film Les garçons de la bande pour vous en proposer un test .

Qualité image et son : 7/10

Le film n’est plus tout jeune et sachant qu’il ne s’agit que d’un dvd, et pas d’un blu-ray, ne vous attendez pas à ce que l’image vous pète la rétine. Cependant, malgré une crainte aux toutes premières minutes du film, l’image est très correcte et on sent que l’éditeur a essayé de nous offrir une image de qualité. Au niveau du son, il n’y a qu’une seule piste en VOST, aucune piste française, cette piste est en stéréo et s’avère très correcte.

Film : 7/10

William Friedkin, voici un réalisateur qui a signé des films qui font partie de l’Histoire du cinéma, c’est lui qui nous a offert des bombes comme French connection L’exorciste , To live and die in L.A ou encore plus récemment l’excellent Bug et le « je ne l’ai pas encore vu » Killer Joe, qui a eu d’excellentes critiques un peu partout. Mais certains de ses films sont un peu moins connus, comme Les garçons de la bande qui est l’un de ses premiers films (le 3ème ou 4ème, je crois.). S’il y a un bien une particularité que le cinéaste a, c’est qu’il s’essaye à tous les genres, on l’a vu dans le polar, l’horreur ou le film un peu plus psychologique comme Bug . Dans le film dont je vais vous parler, il s’agit ici d’une adaptation d’une pièce de théâtre et le film ne se déroule que dans un seul endroit (l’appartement d’un des protagonistes). Le film date de 1970 et le sujet était vraiment osé pour l’époque, car il traite de l’homosexualité. Le long-métrage nous raconte l’histoire de plusieurs amis homosexuels qui organisent l’anniversaire d’un de leurs amis. Tout se passe bien, jusqu’à l’arrivée d’un ancien copain de fac de Michael (l’organisateur de la soirée), qui est hétérosexuel et qui va un peu chambouler toute cette soirée.

Loin de caricaturer les homosexuels comme on aurait pu le craindre, Friedkin nous montre un film touchant. Il réussi à nous montrer une vraie empathie pour chaque personnage. Cette soirée, qui démarrait plutôt bien, montre l’exposition des homosexuels à différentes formes de violences, aussi bien physique que psychologique et montre à quel point vivre sa condition de gay n’est pas des plus faciles.

Pour l’époque, Friedkin signe un film très respectueux sur les homosexuels, sans non plus verser dans le pathos. Et dire qu’il se fera taxer d’homophobe quelques années plus tard avec son film Cruising , comme quoi, fallait regarder d’un peu plus près ses précédents films avant de l’accuser.

Bonus : 6/10

Très peu de bonus, mais de qualité. Ils sont présentés sous la forme de bonus en 3 actes, le premier se concentre sur la pièce de théâtre (13 mn), le deuxième sur le film (24 mn) et le dernier, qui s’intitule 40 ans de « Garçons de la bande », lance un regard rétrospectif sur l’héritage du film (5 mn) . Bref, plutôt court au rayon des bonus, mais chaque module s’avère très intéressant. – Découvrez d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie comédie romantique . – Sortie du dvd le 20 février chez Carlotta]]>

5