L’intelligence artificielle est partout !

L’intelligence artificielle est déjà à nos portes depuis un bon moment. Elle s’est déjà glissée dans nos téléphones, nos ordinateurs, nos voitures, nos maisons connectées, nos transports en commun, nos armes de défense. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg ! Et encore, personne ne peut prédire à quelle vitesse ce domaine évoluera. Aujourd’hui, je vous invite à faire un état des lieux de l’intelligence artificielle et ses nombreux domaines d’application.

Tous les domaines d’activité concernés par l’IA

Hier, je suis tombé par hasard sur un très bon article de Microsoft Expériences sur l’intelligence artificielle (vous pouvez le consulter à l’adresse experiences.microsoft.fr). En gros, cet article parle du fonctionnement de l’IA, mais aussi de ses avantages pour les entreprises et de ses nombreux domaines d’application. Si l’intelligence artificielle a commencé à décoller dans les années 50, il a fallu attendre les années 2000 pour qu’elle nous montre toutes ses prouesses : identification des mots dans une conversation orale, interaction plus naturelle avec les humains, diagnostic des cancers, reconnaissance des signes avant-coureurs d’une panne industrielle…

Intelligence artificielle et santé

La santé

Allant de la recherche au traitement, en passant par la prévention et le diagnostic, l’intelligence artificielle bouleverse tous les segments de la santé. Et la médecine compte bien en tirer pleinement parti, à ne citer que le succès de la plateforme d’intelligence artificielle à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. L’IA se révèle d’ailleurs déjà meilleure que le médecin pour diagnostiquer les cancers, grâce au deep learning et au big data analytics.

Le transport

Je suis du même avis que le patron de Tesla, Elon Musk, qui dit que L’IA déborde déjà de capacités techniques pour booster le domaine du transport. La mobilité est d’ailleurs un domaine de prédilection de l’intelligence artificielle. Avec le démarrage de l’innovation à la Tesla, les voitures autonomes se multiplient (même si elles en sont encore à leur balbutiement), les applications mobiles prennent le contrôle du trafic urbain, devenant ainsi le « cerveau de la ville », tandis que la logistique gagne davantage de réactivité grâce aux applications entraînées à l’apprentissage automatique (AA).

Le commerce

Vous connaissez sans doute déjà la grande avancée du commerce électronique, notamment avec le cross-selling, le retargeting… Mais je ne parle pas seulement de ça, car l’IA a déjà fait un grand pas dans le domaine de la relation client. Elle permet déjà de concocter une « expérience client » sur mesure pour chacun de vos clients. Dans l’e-commerce, on peut déjà bénéficier des chatbots et des assistants virtuels personnalisés. Tandis que dans les boutiques ayant pignon sur rue, on peut désormais relier des systèmes de reconnaissance faciale à nos caméras, afin de traquer le parcours et la satisfaction des clients.

La finance

J’ai oublié de vous dire que le moyen d’action de l’IA, c’est de se nourrir de millions de data pour en tirer des résultats d’analyse. C’est pourquoi la finance est l’un de ses domaines de prédilection. Outre les systèmes d’évaluation aux risques d’emprunts, l’IA est aussi capable de faire des prévisions de marché, de prodiguer du conseil en placements et en gestion d’actifs.

IA et finance

En somme, l’intelligence artificielle est présente sous plusieurs formes parfois inattendues. En tout cas, elle est loin d’être limitée aux inventions que nous utilisons au quotidien.

20