J’ai testé l’application Jiwok pour vous et vous dis ce que j’en pense !

Jiwok, c’est une application qui permet de mixer de la musique sur sa piste d’entraînement de sport. En bref, courir c’est bien. Jogger c’est bien. Faire du running c’est bien. Mais c’est encore mieux quand c’est en musique. Et ça, c’est l’offre Jiwok. JE ne fais pas vous faire languir pendant des paragraphes entiers… Mon avis, c’est que ça vaut la peine. Et tout particulièrement parce que la musique qu’on peut mettre, c’est la sienne. Donc ses propres sons, et c’est ça qui me plaît. Pas besoin de se farcir du Rihanna si on aime que du Guetta !

Pourquoi j’ai testé Jiwok ?

Bon je l’avoue tout de go, je suis pas sportif. J’aime plus mes consoles et traîner dans mon salon en jogging que de mettre le même jogging pour aller courir dehors (que ce soit ou non sous la pluie).

jogging et application jiwok
Faire du running en musique avec Jiwok

Donc, pour me faire sortir de chez moi et me faire lâcher ma manette, il me faut un minimum de motivation. C’est pour ça que j’ai testé Jiwok. C’est, en fait, un ami qui m’en a parlé et qui m’a dit que ça me motiverait pour la suite… Il n’avait pas tort !

Bon, après, je ne peux pas cacher qu’il y a à boire et à manger et que tout le monde n’y trouvera pas son compte. Mais… Pas mal d’entre nous aimeront ce petit plus musical pendant sa séance de sport…

Comment j’ai fait pour m’inscrire ?

Quelle question… Je suis allé sur le site tout simplement. Et j’ai choisi l’une des formules qui m’étais proposée. Perso, j’ai pris le pass 3 mois, parce qu’un mois c’est trop peu. Et que 12 mois, c’est pas trop long, mais peut-être quand même un peu. Bref, 3 mois. Et puis comme ça, ça laisse le temps à la (sur) motivation de redescendre un petit peu.

Bref, quand on arrive sur le site, la première chose (et qui est très bien), c’est qu’on propose à tout le monde de personnaliser son entraînement. Certains aiment courir, d’autres préfèrent la natation. Et certains préfèrent les courses tonifiantes, courtes mais intenses, tandis que d’autres se préparent à un marathon. Sans oublier le joggeur du dimanche (moi en l’occurrence) et celui qui sort tous les matins à 5h00 du mat’ pour son footing matinal.

Bref, je donne un bon point pour le fait de nous laisser le choix. Et de personnaliser la suite des événements en fonction de son entraînement.

En bref, il y a une fenêtre avec un questionnaire :

  • quel est votre objectif ?
  • où en est votre niveau ?
  • quel est votre pratique ?

et il y a une fenêtre où on peut choisir son thème sur Jiwok: étirements, natation, jogging, débutant, course sur tapis, vélo elliptique, etc.

Passons à la caisse…

Comme toute chose en ce bas monde, faut payer pour profiter.

Les prix sont payables au mois. Ils sont également dégressif en fonction de la durée qu’on prend. De fait, quand on prend l’abonnement d’un an, il est proportionnellement moins cher que si on renouvelle un abonnement d’un mois pendant un an.

En ce qui concerne les prix, ils ne sont pas exorbitants. C’est honnête, d’un certain côté. Par contre, c’est assez cher aussi pour ce qu’on a. Donc sur ce point-là, je suis partagé. Je pense que c’est en fonction de chacun. Et c’est à chacun de décider si c’est un prix qu’il est prêt à payer.

Donc, pour un mois, vous êtes à 7,90 €/mois.  Pour un an, vous êtes à 59,90 €. Disons 60 euros, donc. Cela revient à 4,90 € / mois. Vous avez une réduction de 40 % grosso modo. Ce qui est appréciable, mais encore faut-il que vous soyez intéressé par la formule d’un an.

Je n’oublie pas de souligner que l’abonnement souscrit se renouvelle tacitement dès qu’il arrive à échéance. C’est donc à vous de faire le nécessaire pour l’arrêter à temps (au maximum 48h avant la date d’échéance).

prix abonnement jiwok
Combien va me coûter mon abonnement Jiwok ?

Ce que je pense de mon expérience avec Jiwok

Au bout de mes 3 mois, je suis resté sur un doute quand à cette appli.

J’ai beaucoup aimé, mais certaines choses sont clairement à améliorer. Par exemple, dès le départ, tout est calibré en fonction de ce que vous réponde au questionnaire.

Je sais que ça ne tient qu’à vous, et qu’une réponse honnête ne va pas porter le ridicule à votre encontre. Mais je me connais. Et par extension, je pense que beaucoup de gens font de même… Je sur évalue mes capacités. Et mon enthousiasme du début s’effondre vite.

Du coup, si je dis que mon objectif c’est le marathon (courir jusqu’à la supérette pour prendre une baguette), que j’ai un bon niveau (mais uniquement sur footing simulator 2018) et que je pratique régulièrement (plus depuis la terminale), je sens que je vais avoir un problème. Bref, mieux vaut se sous-estimer. Cela dit, on peut toujours modifier ses séances quand bon nous semble.

Ensuite, l’appli sur téléphone est bien, mais elle ne casse pas trois pattes à un canard. On parlera plutôt d’une appli rudimentaire qui fait le boulot qu’on lui demande.

Enfin, il me manque quelques infos quand je cours et ça m’a parois paru pénible. Par exemple, quand on me demande de courir à 70 % de ma fréquence cardiaque maximale. Ok… Mais c’est quoi déjà, Jiwok? Parce qu’à aucun moment je n’ai eu de rappel. Et puis en courant, je veux pas faire du calcul mental. Une personnalisation aurait été sympa… Du genre « cours à 140 pulsations / minutes » ou autre.

Et puis certains messages sont erronés. Du genre on confond fréquence cardiaque et vitesse maximale.

Par contre, j’ai beaucoup aimé ma play list personnalisée. Elle fonctionne bien et c’est un réel plus que d’avoir une voix qui donne les instructions pendant qu’on court. La musique proposée sur le site Jiwok est très bien. Mais c’est encore mieux avec les morceaux qu’on télécharge soi-même. Je conclurai en vous conseillant de charger suffisamment de musique afin que l’appli ne fasse pas de boucles avec les morceaux et qu’il n’y ait pas de répétition.

21