Découvrez la série de Shmup « Mushihimesama »

Mushihimesama est un jeu vidéo nippon de type shmup (« shoot’em up » ou plus clairement « shoot them up » qui signifie « Abattez-les tous »). Ce jeu de tir tous azimuts est développé par Cave en 2004 et distribué à l’origine par AMI. Il a été porté sur PlayStation 2 en 2005 et sur iOS en 2011. Un portage sur Xbox 360 a été effectué en mai 2012 (avec la version 1.5 comme première sortie DLC). Une « version 1.5 » significativement modifiée a été lancée sur arcade en 2011. Une version pour Microsoft Windows Phone a également été publiée par Degica en 2015. Le jeu a un thème « Insectes » avec tous les ennemis ressemblant à divers insectes tels que les coléoptères et les papillons. Le jeu se déroule dans divers environnements forestiers. Mis à part la version originale, le jeu a connu diverses versions dont Mushihime-sama Futari, Bug Princess et Puzzle! Mushihime-tama.

Synopsis de Mushihimesama

Des boulettes à perte de vueLe monde du Mushihimesama est un endroit sauvage où de grandes étendues désertiques se transforment brusquement en forêts luxuriantes, toutes habitées par des arthropodes appelés Kouju. Ces monstres, essentiellement des insectes surdimensionnés sont capables de survivre grâce à leurs coques durcies. Ce qui reste de l’humanité a réussi à mettre en place de petites colonies où les humains luttent pour survivre.

Les Kouju sont capables de prospérer grâce à leur «énergie de lévitation», qui leur permet d’effectuer de puissants vols. Ils ont également la capacité de canaliser cette énergie pour en faire des balles. Cette énergie mystérieuse que les Kouju émettent est en fait toxique pour les humains, qui l’ont surnommé « miasme ». N’ayant aucun moyen de se défendre contre ces monstres, les humains ont réussi à contacter le dieu des Kouju afin qu’il leur donne un endroit sûr pour vivre. En retour, les humains doivent tous les 200 ans offrir à cette divinité un sacrifice : une adolescente de 15 ans.

L’héroïne, la princesse Reco devait être la prochaine victime après avoir reçu un bracelet d’un garçon mystérieux dans la forêt de Shinju, où elle s’est perdue à un jeune âge. Sa famille ayant refusé de la sacrifier, le miasme contamine le village le jour où elle a 15 ans. Afin de sauver son peuple, elle entre à nouveau dans la forêt de Shinju afin de rencontrer le dieu Kouju lui-même. Sa monture s’avère son ami Kiniro, coléoptère doré avec lequel le bracelet d’or accorde un lien télépathique.

Mushihime-sama

La première mouture du jeu sort sur arcade le 12 octobre 2004 au Japon. La sortie de Mushihime-sama coïncide également avec la mise sur le marché de la dernière borne d’arcade de Cave, la CV1000 CAVE, plus connue sous l’appellation SH-3. Le jeu est successivement porté sur PS2 et sur Xbox 360. La mouture PlayStation 2 sort le 21 juillet 2005. La version Xbox 360, qui porte l’appellation Mushihime-sama HD, sort quant à elle le 24 mai 2012.

Le nombre de modes varie en fonction de la plateforme. La version arcade comprend trois modes, à savoir « Original », « Maniac » et « Ultra ». Le mode « Original » est de loin le plus abordable. Les balles sont moins nombreuses, mais généralement plus rapides. Les ennemis déposent des gemmes ambrées après que vous les ayez vaincues. Ramassez en autant que vous le pouvez afin d’obtenir un score plus élevé.

En marquant suffisamment de points, vous pourrez gagner des vies supplémentaires. Le mode « Maniac » dispose de plus de balles et d’un système d’enchainement pour changer radicalement les scores. Des compteurs de tirs supplémentaires sont ajoutés dans le mode « Maniac ». Le score au compteur augmente quand on touche les ennemis et il décroit quand on les rate. Les gains affichés au compteur de tirs s’additionnent à votre score lorsque vous réussissez à vaincre un ennemi.

Le mode « Ultra » constitue le plus difficile, avec un nombre de balles encore plus élevé que celui du mode « Maniac ». Il conserve également le système d’enchaînement. « Arrange » est un mode supplémentaire de la version PlayStation 2. Le joueur commence avec une puissance de feu plus accrue, mais celle-ci ne dure pas très longtemps.

Mushihime-sama 1.0 a connu une mise à jour le 27 mai 2011. Celle-ci, à savoir la version 1.5, introduit un nouveau design et corrige quelques bugs de la version précédente.

Mushihimesama HD (Xbox 360)

Mushihime-sama Futari

Ce nouvel épisode de Mushihime-sama est disponible sur les bornes d’arcade le 27 octobre 2006. Mushihime-sama se termine avec la défaite du dieu des Koju, Aki, vaincu par la princesse Reco. Après sa débâcle, Aki demande à Reco de prendre sa place en tant que divinité des Koju afin de les retenir et protéger l’humanité. Elle l’accepte, mais se voit cette fois au centre d’un complot ourdi par des humains qui veulent se venger d’elle. La princesse Reco et son compagnon Kiniro reviennent encore comme personnages jouables dans Mushihime-sama Futari. Ils sont rejoints par le prince Palm et son compagnon Hirow. On retrouve également les trois modes qui étaient présents dans Mushihime-sama.

Mushihime-sama Futari Ver. 1.5 sort en décembre 2006 sur arcade et sur Xbox 360. Cette nouvelle mouture est déclinée en 3 variantes, dont une édition normale, une édition limitée et une version Platinum. La mise à jour 1.5 voit une décroissance de la vitesse des balles durant les 3 premiers niveaux, tandis que celle-ci s’accroit pour le dernier niveau. Mushihimesama Futari Ver. 1.5 Black Label sort le 20 décembre 2007 simultanément sur arcade et sur Xbox 360.

Mushihime-sama Bug Princess

Bug Princess est le nom du portage de Mushihimesama Futari sur iOS. Le jeu sort le 15 décembre 2011. Bug Princesse contient les modes standards trouvés dans la version arcade (Original, Maniac, et Ultra). En plus des trois modes de jeu standard, la version iOS dispose également d’un mode de difficulté supplémentaire qui contrôle le nombre de balles sur l’écran.

Ces quatre niveaux de difficulté sont novice, normal, difficile et Hell : novice étant le plus facile et celui ayant le plus petit nombre de balles à l’écran. Contrairement aux versions arcade et PlayStation, le mode « Original » est le seul mode déverrouillé dans la version Bug Princess. Pour déverrouiller les deux autres modes, le joueur doit réussir tout le parcours.

Bug Princess 2 sort le 5 avril 2012. Cette nouvelle version reprend la philosophie de Mushihimesama Futari. Le 23 juin 2012, Bug Princess connait une nouvelle évolution connue sous l’appellation Bug Princess 2 Black Label.

Une univers unique pour Mushihimesama

Puzzle! Mushihimetama

Cette version décalée de Mushihimesama sort sur arcade en septembre 2005. L’histoire de Puzzle! Mushihime-tama est plutôt cynique, et ne se prend pas trop au sérieux. Comme dans Super Mario Bros. 2, tout le jeu se déroule dans un rêve, le rêve de la princesse Reco, pour être précis. Pour des raisons inconnues, Reco doit sauver le Kabutan, un bébé Koju piégé sous des pierres d’arc-en-ciel. Si Reco ne se presse pas, le Kabutan sera mangé par le plus grand Koju. Ainsi, Reco voyage à travers cinq mondes pour sauver le Kabutan piégé avant qu’il ne soit trop tard.

Le jeu dans Puzzle! Mushihime-tama peut mieux être décrit comme un puzzle inversé. Plutôt que de tirer des balles au bas de l’écran, les joueurs lancent des sphères colorées du côté gauche de l’écran dans le but de libérer le Kabutan piégé. Après qu’un certain nombre de sphères aient été lancées, le sol commence à bouger. Cela continuera jusqu’à ce que le joueur libère le Kabutan ou perde une vie.

10

No Responses

Write a response